mardi 17 décembre 2013

Ma fête

Aujourd'hui, c'est ma fête. 

Naturellement, je devrais être en train de sauter partout, me bourrer la fraise de Nutella et choisir LE rouge à lèvres parfait pour cette journée. 

Toutefois, ma fête est un peu amère. Je devrais dire que cette journée amène des souvenirs amers. 
Il y a deux ans, le jour de ma fête, c'était le premier jour du reste de ma vie. 

Je venais d'avoir 21 ans (littéralement!), j'étais très entourée et je recevais beaucoup d'amour par ce blogue. J'avais 1001 projets, 1002 évènements et beaucoup, beaucoup d'ambition. Le 17 décembre 2011, j'ai été diagnostiquée d'un burn-out. J'avais 21 ans et je me retrouvais en larmes dans le bureau du médecin avec ma mère qui discutait médication et thérapie avec le doc. Douche froide. 

S'est ensuite suivi un mois intensif où l'appétit manque, la motivation manque, l'énergie manque. Lorsque les médicaments te rentrent dedans, c'est tout ton corps qui ralentit, esprit y compris. Dormir pendant un mois pourrait sembler très cool…sauf pendant le temps des Fêtes. Avoir peur d'aller dans les réunions de famille de peur d'exploser et de souffrir d'une crise d'anxiété, ça brise la magie de Noël. Ne pas avoir la force d'écrire un seul billet sur le blogue qui nous rendait si heureuse, ça donne des frissons dans le dos.

Avoir peur d'aller faire ses achats de Noël parce que tes deux jambes n'ont même plus la force de te supporter. Passer des heures en larmes à se demander quand ça finira, quand tu pourras retourner à une vie normale. 

Le burn-out est partout et on s'en rend compte lorsqu'on en est atteint. C'est fou la quantité de personnes qui finissent par te dire qu'eux aussi font des crises d'anxiété à répétition. C'est le mal du siècle. Un mal très tabou. D'ailleurs, plusieurs membres de ma famille et connaissances très proches apprendront la nouvelle en même temps qu'ils lisent ces lignes. 

Pourquoi je vous parle de ça?

 En fait, j'aurais pu vous en parler pendant des pages et des pages de cette expérience. Je vous en parle parce qu'elle fait encore partie de ma vie. Je vois quotidiennement le bout du nez de cette maladie qui me suit et qui me guette avec ses séquelles. Comme si j'étais une bombe à retardement. Je vous en parle parce qu'en ce temps de fin d'année, il est temps de dresser des bilans. C'est le temps de regarder l'année qui vient de se terminer et de se demander si on a fait ce qu'on a pu, ce qu'on a voulu. C'est aussi le moment de regarder si tout va bien.  De grâce, prenez soin de vous.

Si je regarde la dernière année, je considère que je suis l'une des filles les plus chanceuses du monde. Je vis un rêve quotidiennement au travail, j'ai deux meilleures amies en or, trois boules de poil pleines d'amour et une famille aimante. J'ai depuis peu le plus joli des neveus et je suis quotidiennement une princesse dans les bras de celui que j'aime. 

D'ailleurs, vous le savez peut-être,  mais…



Et oui! Je suis maintenant fiancée au plus merveilleux homme sur terre, celui qui me supporte dans toutes les épreuves. 

Ce petit mot ne se voulait pas dramatique, mais plutôt réaliste en cette journée où les souvenirs reviennent me heurter. Aujourd'hui, toutefois, j'ai décidé d'oublier tout ça et de m'amuser comme une folle.

Je dois d'ailleurs aller choisir mon rouge à lèvres parfait ;)











4 commentaires:

  1. Ça me touche beaucoup...
    Bonne Fête ma chère! xo

    RépondreSupprimer
  2. J'ai moi aussi deja passer par une phase comme ca, se n'est pas facile. Tu mérite ce qui t'arrive de bien dans la vie :)

    RépondreSupprimer
  3. Un mot: BRAVO! (Et bien sur Bonne Fête!)
    Bravo d'avoir partagé cette tranche de votre vie sur votre blogue.
    Je ne sais pas si vous réalisez à quel point cela est important et touche les gens.
    D'avoir une belle jeune femme remplie de passions et d'ambitions vivant avec cette maladie nous raconter sa réalité peux soulever bien des tabous.
    J'avais l'impression de me lire par moment tellement notre parcours et interêts sont semblables et cette lecture ma personnellement apportée réconfort en cette période qui est encore difficile pour moi.
    Bravo, Bonne Fête, Heureux temps des Fêtes et BON SUCCÈS dans tout ce qui vous entoure!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour! Je viens de te découvrir et je me rend compte qu'on est nées le même jour!

    RépondreSupprimer